Rétrospective de l’été 2020

Durant cet été inédit, nous avons tous dû nous réinventer. L’association Nouvel Envol n’a pas fait exception à la règle. Après des semaines de flou, d’espoir et d’attente des protocoles qui ont tardé à arriver, nous avons, par la force des choses, dû annuler l’ensemble des séjours de vacances initialement prévus.
Loin de nous laisser abattre, nous avons travaillé avec de nombreux partenaires afin de proposer un programme adapté au contexte sanitaire, permettant à plus de 375 de nos membres de bénéficier de vacances ou de temps de loisirs bien mérités. Voici les différents projets que nous avons pu mettre en place :

 

Les séjours :
6 petits groupes de 5 à 8 vacanciers, regroupant des personnes vivant pour la plupart en famille, sont partis en séjour (entre 4 jours et 2 semaines). Ces séjours ont eu lieu dans les environs : Fréland (Haut-Rhin), Cornimont (Vosges), Saint-Hilaire (Doubs).
Plusieurs séjours ont également été proposés à des résidents de différents établissements médico-sociaux. Au total, 12 destinations et 76 personnes sont parties en vacances de cette manière cet été. Ces projets ont été mis en place avec l’APEI de Saverne (FAHT le Rennweg et FAS la licorne), le FAM Eolys d’Ostwald, le Foyer Paul Henner de Strasbourg, le FAS/FAM de Duttlenheim, le SAJ le Moulin (Chatenois) la MAS Marie-Rose Harion de Strasbourg et le CDRS de Colmar.

A Strasbourg :
Nouvel Envol a proposé un programme de sorties sur tout l’été, à raison de 2 sorties par semaine en juillet et 5 sorties par semaine en août. Ces sorties ont bénéficié à 46 personnes différentes.

La Parent’hèse, lieu d’accueil pour enfants en situation de handicap, a accueilli gratuitement durant tout l’été 5 à 6 enfants par jour, afin de permettre à leurs parents de bénéficier d’un temps de répit. Ce projet a été mis en place en partenariat avec la JPA 67 et l’ARSEA, et a bénéficier d’un financement exceptionnel de l’ARS.

Le SAJH de Schiltigheim a fait venir les vacances entre ses murs. Durant 3 semaines, 8 animateurs, accompagnés par 4 éducateurs du foyer, ont assuré un « séjour en interne », grâce à un programme d’activités riche et varié. Ambiance festive et bonne humeur étaient au rendez-vous ! C’est le cas également de la MAS Galilée de Lingolsheim, ou une équipe a proposé des animations et sorties durant 3 semaines aux résidents de la structure.

Avec la MAS Oberkirch d’Illkirch, le FAS/FAM de Duttlenheim et le foyer Buisson Ardent, nous avons mis en place des animations et sorties durant tout l’été (5 à 8 semaines), à raison de 2, 3 ou 5 jours par semaine. Les résidents de ces structures ont ainsi pu bénéficier d’un été bien rempli.

Au FAM de la Grossmatt à Hoenheim, 6 jours d’animation ont été proposés sur la fin de l’été. L’équipe d’animateurs Nouvel Envol a permis d’apporter un vent de « vacances » aux résidents habitués à partir en séjour avec notre association chaque année.

Le SAVS de l’AAPEI de Strasbourg a facilité l’accès aux loisirs pour ses bénéficiaires. Ainsi, durant 3 semaines, 2 sorties par semaine étaient proposées. Au programme : Europapark, ciné, baignade etc. Certaines sorties ont été proposées également aux enfants des bénéficiaires du SAVS.

Comme tous les étés, Nouvel Envol a embauché un éducateur sportif afin qu’il puisse intervenir au quartier mineur de la maison d’arrêt de Strasbourg.

3 enfants ont pu être accompagnés par un animateur spécialisé en centre de loisir. Ces accompagnements ont duré entre 2 et 8 semaines.

Dans les foyers de vie d’Haguenau et de Wissembourg, faute de séjours, ce sont en interne que les vacances ont eu lieu. Durant une semaine, une équipe d’animation, en partenariat avec un éducateur de chaque structure, a vécu sur place avec les résidents afin de transformer le quotidien en vacances.

 

Ces projets ont pu voir le jour grâce à un encadrement sanitaire rigoureux, permettant ainsi à chacun de profiter d’un temps d’évasion tout en se sentant pleinement en sécurité. Grâce à cela, le virus n’a pas eu l’opportunité de s’approcher de nos groupes et tout le monde a terminé l’été en pleine forme et heureux.

Ces quelques heures ou quelques jours de coupure avec le quotidien morose ont permis à la majorité des personnes d’oublier ce contexte oppressant et de se retrouver en petit groupe, d’échanger, de rire, de partager et de faire le plein de joie et de bonne humeur. Tout le monde fut ravi, les retours furent très positifs de toute part.

Merci à l’ensemble des vacanciers, éducateurs, structures médico-sociales, animateurs, salariés etc. ayant permis la réalisation de ces projets.
A bientôt pour de nouvelles aventures !